La porte coupe-feu : obligatoire pour certains types de logement

En réalité, pour sécuriser les immeubles ou les appartements contre tout éventuels incendie, et pour protéger les occupants, quelques dispositifs de protection doivent être installer. Selon les standards internationaux de sécurité, un incendie doit être maîtrisé le plus vite possible et empêché de se propager par ces dispositif anti-incendie. Parmi ces derniers se trouvent les porte coupe-feu.

Qu’est-ce qu’une porte coupe-feu ?

Par définition, une porte coupe-feu est une porte qui a pour principale rôle de contenir un éventuel incendie et ainsi limiter sa propagation. En d’autre terme, la porte ne permet pas d’empêcher un probable incendie ou de le stopper, mais sert tout simplement à isoler la chambre ou l’espace en feu. En somme lorsqu’un feu se déclenche, la porte coupe feu isole le compartiment ou la zone en flammes et surtout elle bloque la prolifération de celle-ci dans les autres parties du bâtiment.

De ce fait, elle assure également la sécurité des occupants du bâtiment. Ainsi, les pompiers et les secours peuvent procéder à une évacuation dans le calme et éteindre l’incendie en toute sérénité. En terme de classification des dispositifs anti-incendie, les portes et les parois coupe-feu sont dits dispositifs passifs. Pour protéger les occupants d’un bâtiment, la solution de fermeture sécuritaire la porte-coupe-feu doit être mis en place. Vous avez mis un soin tout particulier à la réalisation de votre maison et de votre porte coupe-feu ? Que vous ayez fait construire ou que vous ayez rénové, n’hésitez pas à contacter Novoferm France.

Les portes coupe-feu sont-elles obligatoires ?

D’une manière générale, la présence des portes coupe-feu dans les nouvelles immeubles d’habitation n’est obligatoire qu’à partir de l’année 1987. Avant cette année, elle est souvent installée soit au niveau du local à poubelle, soit dans les escaliers de communication entre le reste du bâtiment et le sous-sol. Toutefois après l’année 1987, la mise en place des portes coupe-feu était devenue dispositif obligatoire dans les nouvelles immeubles d’habitations. Pour cette raison, pour isoler au maximum une zone en flamme, la porte de communication de celliers ou de caves indépendants, les portes des escaliers de communication du sous-sol avec les restes de l’immeuble, et les portes palières doivent être des blocs portes coupe-feu. Par ailleurs, l’installation de ce type de porte est très technique puisqu’elle doit s’ouvrir dans le sens de la sortie et de plus ouvrable sans clé de l’intérieur.

Bref, la mise en place de porte coupe feu est désormais obligatoire en tant que dispositif anti-incendie dans les nouvelle immeubles et bâtiments à usage d’habitation collective.

Quels matériaux et quelles normes pour la porte coupe-feu ?

En terme de norme internationale en matière de porte coupe-feu à utiliser dans les bâtiments d’habitations, elles doivent être premièrement résistante aux feux et deuxièmement avoir une réaction adéquate lors d’un déclenchement d’un incendie. Elles doivent également être homologuées et répondre à une certaine norme de fabrication. En effet, une porte coupe-feu est constituée par un renfort métallique, des parements en bois et une structure en composite inflammable.

Que vérifier au moment de la réception de sa maison neuve ?
C’est quoi une maison basse consommation ?