Le triple vitrage : la solution idéale pour l’isolation phonique et thermique de votre maison

triple vitrage

Publié le : 15 décembre 20233 mins de lecture

Une bonne isolation thermique contribue au confort d’une maison. Pour réduire davantage les pertes thermiques, le changement de vitrage est une solution efficace. L’installation de vitrage plus performant permet de réduire les dépenses de chauffage tout en apportant plus de luminosité à votre maison.

Bien évaluer ses besoins

Une mauvaise isolation des fenêtres peut causer 15 % de déperdition de chaleur. Pour réaliser une économie d’énergie grâce au vitrage, vous devez connaître la performance globale énergétique de votre habitation. Le triple vitrage constitue une option. Le changement de vitrage nécessite un investissement conséquent. Vous devez tenir compte des contraintes techniques comme la différence de poids entre les fenêtres. Des travaux seront ainsi nécessaires pour adapter le cadre afin qu’il supporte le vitrage. Avant de choisir cette solution, vous devez évaluer précisément vos besoins en isolation. Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant un professionnel. Elle doit être envisagée uniquement si le simple ou le double vitrage s’avèrent insuffisants au regard des enjeux thermiques et phoniques. Elle convient parfaitement dans le cadre d’un projet de rénovation thermique. La pose de ce vitrage se justifie surtout dans les régions très froides et venteuses, ou dans les zones urbaines très bruyantes.

Performance thermique

Une fenêtre avec trois couches de verre possède une performance d’isolation supérieure au double vitrage. Il permet de mieux conserver la chaleur à l’intérieur d’un logement en hiver. La présence de trois couches de verre bloque plus efficacement les déperditions de chaleur. Les vitres performantes ont trois couches séparées par des intercalaires remplis d’argon ou de krypton. Elles peuvent ainsi réduire la déperdition thermique de 20 % par rapport à un double vitrage performant. Les fenêtres équipées de trois panneaux de verre ont un coefficient d’isolation très bas. Un coefficient d’isolation bas signifie une bonne capacité isolante. En plus de limiter les pertes de chaleur, elles captent mieux les apports solaires gratuits en hiver. Cette caractéristique réduit les besoins en chauffage et donc la facture énergétique. Ce type de vitrage convient parfaitement aux maisons passives ou basse consommation. Dans certaines maisons passives, les propriétaires arrivent même à se passer du chauffage.

Isolation phonique efficace

Les fenêtres avec trois couches de verre assurent une bonne insonorisation. Les trois plaques de verre et les deux lames d’air ou de gaz intercalaires dissipent les vibrations sonores. Les fréquences sonores les plus aiguës sont réfléchies par le vitrage et renvoyées à l’extérieur. Grâce à cette combinaison d’amortissement et de réflexion, le vitrage peut atténuer entre 42 à 51 décibels de bruit extérieur. Cette performance phonique est particulièrement appréciable dans les zones urbanisées, le long des axes routiers fréquentés ou à proximité des aéroports. Ce type de vitrage garantit davantage de quiétude à l’intérieur de votre maison.

Quels sont les outils nécessaires pour poser un châssis en pvc ?
Comment entretenir les panneaux photovoltaïques dans le Hainaut ?

Plan du site